bienvenue dans mon espace numérique et narcissique

janvier 10, 2012


Ă©crire, filmer, photographier. Voici un Ă©talage de mes activitĂ©s diverses au service de la publicitĂ© et quelques aventures expĂ©rimentales et parfaitement lĂ©gales…
A commencer par une série de photos de moi


sur facebook, c’est atterrant tous ces gens qui se montrent sous leurs meilleurs aspects. C’est quand même très narcissique non ? Cette rubrique va j’espère me permettre de répondre à la question suivante :
Faut-il nécessairement tenter de rassurer notre entourage en contrôlant notre image et donc forcement leur cacher quelques vérités pour se faire accepter d’eux ?

qui ne cherche pas à contrôler son image ? Enlever ses pellicules avant la photo, sourire pour paraître naturel…Et si on s’amusait à se laisser aller dans l’autre sens. Se montrer sans rien cacher, tel que l’on est. C’est un geste social car exiber sa belle gueule à côté d’une grosse femme blanche et moche, quelque part c’est discriminatoire


un orgasme par exemple fait oublier instantanément toutes les étapes préliminaires de séduction. On se montre furieusement tel que l’on est. La vérité crue, entière, animale


c’est vrai que si j’avais une photo de moi Ă  envoyer Ă  quelqu’un, je pourrais choisir celle lĂ . Je m’y trouve pas mal. MĂ©lancolique, tĂ©nĂ©breux, viril. Par contre, je suis parfaitement incapable de dire si je pourrais ĂŞtre sĂ©duit par un mec comme moi, trop impliquĂ© peut-ĂŞtre…


si les fous sont seuls, c’est qu’ils n’ont plus les moyens mentaux de contrôler leur image


mais moi je ne suis pas fou, je pilote des avions


j’ai fumĂ© un cigare


je connais des gens connus


et mĂŞme morts


bon maintenant au lieu de me regarder comme ça, tu veux mon actu, tu vas sur actu. Tu veux ma dĂ©mo, tu vas sur dĂ©mo. Tu veux te promener avec moi, va sur Ă  dada. Si tu veux d’autres choses, va sur 11, sinon tu peux aller sur liens pour voir des liens ou aller te faire voir, t’es le boss

showreel février 2014

janvier 10, 2012

Lire la suite

La Colonne est un collectif d’auteurs, de comédiens et de réalisateurs réactifs et habitués à collaborer ensemble. Réunis depuis la création de l’agence de publicité H, ils interviennent sur la conception et la réalisation de programmes courts, de contenus vidéo pour internet, de performances filmées dans le cadre d’opérations de street marketing

février 8, 2011

le journal de La Colonne et de ses actions


Le fan, Loeb et la C4. L’objectif de l’opĂ©ration Ă©tait de crĂ©er du contenu sur le site de CitroĂ«n sport « citroen-wrc.com » qui venait d’ĂŞtre lancĂ©. Ce nouveau site incluait une web TV pour dĂ©couvrir les coulisses de CitroĂ«n Sport : la prĂ©paration des rallyes, l’Ă©quipe autour du champion…
Le deuxième objectif était de fédérer la communauté des Fan de Loeb et de les amener sur ce nouveau site de Citroën sport en leur proposant des vidéos inédites.
Comment ? L’agence H a entrepris de raconter l’histoire d’un fan de SĂ©bastien Loeb qui s’introduit dans l’Ă©quipe en rencontrant l’entourage du champion du monde : Daniel Elena, son kinĂ©, le cuisinier, l’ingĂ©nieur moteur…


Franck joue le rôle de Fab dans 20 épisodes produits pour Citroën

Guillaume et Franck que j’ai rencontrĂ© sur les 6 premiers spots pour 118-218

Guillaume qui deviendra le personnage de Robin d’Esbly pour Imagine-r


la cible Mennen Ă©tant principalement constituĂ©e d’hommes 25-35 ans, sportifs et vidĂ©o-gamers, l’objectif a Ă©tĂ© de les toucher au travers d’un advergame. SĂ©bastien Loeb, rĂ©fĂ©rence dans le milieu sportif,porte-parole du produit, a Ă©tĂ© choisi pour sa popularitĂ©. Le jeu consiste Ă  aider le champion Ă  retrouver sa voiture qu’il a Ă©garĂ© dans la ville en lui permettant d’Ă©viter les nombreux pièges qui se prĂ©senteront Ă  lui


Franck et Fatsah, auteurs comédiens


janvier 2009 : fin de la publicité sur FTV après 20h00. PQR 66 saisit cette opportunité  pour réaffirmer ses qualités (puissance, proximité et affinité) auprès des annonceurs de la grande Conso.L’enjeu était de concevoir une campagne innovante qui détonnait à la fois en termes de ton, mais aussi dans sa mise en œuvre. Cette campagne visait une cible BtoB composée d’annonceurs, agences conseil en communication et centrales d’achat d’espace.H a élaboré un site internet interactif dans lequel les comédiens de La Colonne invitaient les internautes à hurlez leur joie devant le micro de leur ordinateur. 10 scènes absurdes mettaient en scène un commercial PQR 66 lors d’un déjeuner client, scène traditionnelle du monde des médias, mais virant cette fois au burlesque


Krys est VĂ©ronique


saison 2, le SĂ©minaire PQR66. Un site de prĂ©sentation des nouvelles offres de la marque, l’occasion pour Fred et son Ă©quipe de soigner les dĂ©monstrations qu’ils devront faire Ă  leurs clients sous forme d’exercices pendant un sĂ©minaire de plusieurs jours. 15 Ă©pisodes entre 2 et 3 minutes


Fred, Chris, Lucie, Olivier, Laurent, Charlie

Charlie


mai 2008 : naissance de H. comment événementialiser son lancement auprès des annonceurs et des journalistes ? Une série de 10 films a été produite, mettant en scène un compte a rebours de l’heure H envoyé en e mailing à nos public cible les 10 jours précédant le jour J ou plutôt l’heure H. Des films qui faisaient la démonstration de notre savoir-faire et qui permettent de faire passer un certains nombre de messages : l’homme qui s’évanouit aux Halles laissant indifférent les passants nous rappelle qu’il faut des messages impactants pour attirer l’attention du consommateur, le jeu de balles avec le public ou bien encore celui de la gare de Lyon nous annonçait l’ère de l’entertainement. Tout un programme pour La Colonne et pour nos spectateurs


Sam, Julie, Stéphane, Pierre, Ludo, Constantin


pourquoi faut-il toujours frôler l’austérité quand on veut délivrer un message sérieux ? Difficile de délivrer un message écologique sans tomber dans le moralisme. C’est pour éviter ces écueils que H a fait appel à la Colonne à l’occasion du lancement  du livre « Debout les terriens » de l’association française des Petits Débrouillards édité par Albin Michel. Un choix artistique guidé par la talentueuse capacité de la Colonne à manier l’improvisation et la parodie. 3 films mettent en scène des caricatures d’écologistes qui trouvent des solutions grotesques à des problèmes environnementaux sérieux. En se moquant de ces farfelus, la campagne invitait ceux qui veulent agir concrètement et efficacement en faveur de l’environnement à consulter le livre et à mettre en oeuvre les 80 conseils pratiques qu’il détaille. Cette campagne a été diffusée sur internet et en TV


H et la Colonne ont conçu la scénographie de la soirée Levi’s 501® qui eut lieu à l’école des Beaux-Arts de Paris en septembre 2008. L’objectif était de réaffirmer la suprématie de ce modèle emblématique en s’appuyant sur la riche histoire publicitaire de la marque, et plus spécialement celle du 501® pour faire revivre au public de grands moments appartenant désormais à l’imaginaire collectif. Une expérience live unique a été proposée aux spectateurs: des boites géantes apparaissaient au milieu de la foule, dévoilant le beau gosse de la laverie qui avait émoustillé les filles des 80’s, ou encore la jeune mormone qui vivait sous nos yeux ses premiers émois amoureux en 1992…puis les nouveaux films 501® étaient révélés au public, projetés sur un écran aérien au beau milieu de la salle Melpomène

mise en scène et direction artistique de Ludo et Mario


Mathilde et Piotr pour les véhicules utilitaires de Citroën


Clara pour W9


Fred pour les Occasions Citroën


Julie et Philippe pour les Occasions Citroën


Sibelle pour Transavia.com

Constantin, Ludo, Sibelle, Olivier pour un clip Ă  l’occasion du lancement de l’advergame « Gagnez un avion.com » pour Transavia.com


l’eau, en manque-t-il vraiment ? Comment la gérer au mieux ? Est-ce qu’on sauvera la planète en arrêtant de prendre des bains ? On a tout entendu sur l’eau et son usage. Experts, journalistes, quidam… tous ont un avis et le consommateur ne sait plus qui croire. Pour délivrer un message clair, H a développé pour la Lyonnaise des eaux une approche pédagogique et ludique : L’encyclopédeau.com. Un site Internet pour « tout apprendre sur l’eau », une façon différente d’informer les consommateurs, de lutter contre les idées reçues. Sans délivrer de messages alarmistes. Un site internet sur lequel on pouvait notamment voir 3 films dans lesquels Pierre et Ludo, membres fondateurs de La Colonne, nous aidaient à isoler le vrai du faux.

sur une colonne, on peut se reposer en prenant de la hauteur, et c’est ça qui est chouette

10 ans, c’est l’anniversaire d’une campagne qui est Ă  l’origine du concept de production interne Ă  l’agence par la rĂ©alisation. Il faut rappeler qu’Ă  l’Ă©poque, Jemini est sans doute la première marque Ă  se lancer dans une aventure de la sorte. Application d’une loi arithmĂ©tique quasi infaillible du marketing, imposant la rĂ©pĂ©tition comme clef du message publicitaire, la campagne Grumly s’illustre Ă  travers un mĂ©dia planning inĂ©dit. PlutĂ´t que de faire un seul et mĂŞme film pour une quarantaine de passages tĂ©lĂ©visĂ©s, l’agence Ă  proposĂ© au client de fournir 40 films diffĂ©rents. TournĂ©s avec une camĂ©ra numĂ©rique semi-professionnelle, les films traduisent les idĂ©es les idĂ©es les plus minimalistes dans des dĂ©cors naturels, sans soucis de lumière ou de mise en scène trop apprĂŞtĂ©s. Au final, une vĂ©ritable saga de 40 spots de 10 secondes diffusĂ©s sur TF1 et TĂ©lĂ©toon pour un budget total qui avoisine les 150000€

oui, ça fait 10 ans, mais c’est le principe des anniversaires. On arrĂŞte un peu le temps et on peut se dire que nous Ă©tions les premiers Ă  diffuser des films amateurs sur une grande chaĂ®ne de tĂ©lĂ©vision, les premiers aussi Ă  rĂ©cupĂ©rer sur un site dĂ©diĂ© (rĂ©alisĂ© par Geneviève Gauckler), les fruits d’un buzz sur internet oĂą les gens postaient leurs propres films

tout ça pour dire que la Colonne est sans doute nĂ©e Ă  ce moment lĂ , avec l’idĂ©e d’auto produire des films et des contenus en agence, ce que nous faisons aujourd’hui avec H, Hercules, et Why’us

le Festival des Films de moins de trois minutes a sa nouvelle pub pour l’Ă©dition 2011. Un format de 2,58 minutes produit par Why’us et Hercules, (la production H). Merci Ă  Kouz pour la bande son et gros poutou au trio kung fu banana: Fatsah, Patrice et Yann

Antoine et tes lampes de poches, merci Ă  toi aussi


Noémie, Thierry et Philippe pour les Occasions Citroën. Chef op, Stéphane Fontaine


dans la famille chef op, je voudrais…Guillaume

manu

pierre et 2b company au centre culturel suisse

solomoto

avril 3, 2013

j’ai rencontré Paul Ardenne en 2007. Il a été le narrateur et l’interviewer principal de mon premier court métrage, un docu-fiction sur la vie et l’œuvre du grapheur « ZEVS » diffusé sur France Télévision.
Je me souviens de notre première rencontre où, impressionné par l’aura de cette personnalité du monde de l’art contemporain, j’avais un peu peur d’être pris à défaut sur mon manque de connaissances profondes dans ce domaine. Nous nous étions donné rendez-vous dans un café parisien pour parler du projet, Paul m’a vu arriver en scooter et m’a tout de suite abordé sur le thème de la moto, un sujet que je ne connais pas trop mal pour avoir été très porté sur la chose autour de mes 18/25 ans.
Au final nous avons parlé une bonne heure de la question et comparativement assez peu de temps de notre projet de film.
Comme deux motards qui se croisent en se faisant signe sans se connaître, la moto a tout de suite crée un lien fort entre nous tant et si bien qu’une fois son roman « Moto notre amour » terminé, Paul m’a proposé de tenter de l’adapter en film


une histoire existentielle entre les films de Terrence Malick et des frères Coen (toujours mettre la barre très haut, histoire de passer facilement en dessous)


une balade poétique et brutale


l’expĂ©rience d’un homme seul Ă  deux


sa moto et lui


et le reste Ă  distance

bouilles book

avril 15, 2012


olivier


hugues


kostia


constantin

Lire la suite

on est en viande

avril 9, 2012

sĂ©rie d’images shootĂ©es sur le marchĂ© de la viande dans le quartier de Smithfield Ă  Londres quelques semaines avant les premières rĂ©vĂ©lations sur l’ESB

Lire la suite

lecture pour tous

janvier 17, 2012


Bon, c’est un peu perso mais pour commencer cette sĂ©rie, voici une photo qui n’est autre que l’illustration d’une de mes premières expĂ©riences d’Ă©criture. J’Ă©tais en CP, j’apprenais Ă  lire les histoires de Picolo le chat et de MĂ©dor le chien, et le soir j’Ă©crivais tout ça sur une porte de cave en rentrant chez mes parents. Cette porte existe toujours et il est fort probable que tout le monde se foute de cette histoire.

Lire la suite

autoportraits

janvier 17, 2012

Lire la suite

à cheval, à pied, en vélo, quelques ballades improvisées car on ne sait jamais

janvier 11, 2012


un panneau qui dit: « viens », t’es pas obligĂ© d’y aller

la mélancolie se marie trés bien avec le boudin

expérience de débarquement à un

Lire la suite

?=+

novembre 25, 2011

?=+, c’est le logo de l’Association des Petits DĂ©brouillards. Cette association loi 1901 regroupe prĂŞt de 1000 bĂ©nĂ©voles et 3000 adhĂ©rents et Ă  pour vocation de sensibiliser le public aux problèmes de dĂ©veloppement durable, en particulier en faisant dĂ©couvrir la science aux enfants et aux adolescents d’une manière expĂ©rimentale et ludique. Cette association a dĂ©jĂ  Ă  son actif l’Ă©dition d’une cinquantaine de livres, de sites Internet, de cd-rom et d’Ă©vĂ©nements comme dernièrement la CitĂ© dĂ©brouillarde et la Caravane des Sciences

si je suis sensible au travail de cette organisation, ce n’est pas simplement parce que je crois en ce qu’elle fait, mais aussi parce qu’un de ses dirigeants est un ami d’enfance avec lequel nous parlions Ă  20 ans de « Communic’ Action ». Pour nous, ce terme Ă  l’Ă©poque voulais dire que la communication devait ĂŞtre le relais d’actions fantaisistes, poĂ©tiques, et pĂ©dagogiques pour amĂ©liorer la vie des gens en crĂ©ant du lien. Il n’Ă©tait pas question de dĂ©veloppement durable, mais de deux jeunes cons un peu rĂŞveurs et utopistes qui avaient simplement envie de se marrer et de rencontrer des gens. Cela ne nous Ă  jamais quittĂ©. Francois Deroo est responsable de la communication de l’Association et de mon cotĂ©, je fais de la communication. Il Ă©tait normal que nous organisions des ponts entre nos deux activitĂ©s et cela s’est fait naturellement avec Enjoy et aujourd’hui H.
Grâce au soutient de mes amis cadres dirigeants de l’agence, nous inventons des scĂ©narios de communications pour nos marques sous la forme d’Ă©ditions, de crĂ©ation d’Ă©vĂ©nements de sensibilisation, de conception de produits. Les champs d’action potentiels de ce partenariat sont nombreux pour les marques qui souhaitent crĂ©er un sens en dĂ©passant le stade de la dĂ©claration d’intention en matière de dĂ©veloppement durable et de citoyennetĂ©

2 films fondateurs pour illustrer ce partenariat destinĂ©s Ă  la promotion d’un livre mettant en scène des gestes simples pour prĂ©server la planète et l’environnement


l’eau, en manque-t-il vraiment ? Comment la gérer au mieux ? Est-ce qu’on sauvera la planète en arrêtant de prendre des bains ? On a tout entendu sur l’eau et son usage. Experts, journalistes, quidam… tous ont un avis et le consommateur ne sait plus qui croire. Pour délivrer un message clair, H a développé pour la Lyonnaise des eaux une approche pédagogique et ludique : L’encyclopédeau.com. Un site Internet pour « tout apprendre sur l’eau », une façon différente d’informer les consommateurs, de lutter contre les idées reçues. Sans délivrer de messages alarmistes. Un site internet sur lequel on pouvait notamment voir 3 films dans lesquels Pierre et Ludo, (par ailleurs membres fondateurs de La Colonne), nous aidaient à isoler le vrai du faux

te voilĂ  Hugo. Les images qui suivent sont une sĂ©lection d’affiches Ă  destination des UniversitĂ©s dans le cadre d’une expo sur le thème de la DĂ©mocratie

et quand je vous dis que tout le monde y a donné du sien

après avoir crĂ©e le logo ?=+ pour les Petits DĂ©brouillards, nous avons mis en place un label chez H qui regroupe toutes les expĂ©riences que nous menons avec les annonceurs et l’association. Ces trois chaises matĂ©rialisent le point de dĂ©part de nos aventures qui reposent sur nos envies communes de produire des actions de communications intelligentes et utiles comme dernièrement le programme solid’air de Transavia.com


ce programme consiste depuis maintenant 2 ans Ă  rĂ©compenser des projets provenant d’associations, de collectivitĂ©s locales, de laboratoires de recherches… visant Ă  soutenir la biodiversitĂ© dans l’un ou plusieurs des pays suivants: Egypte, Maroc, Tunisie, Turquie


“ la conservation de notre biodiversité, le contexte international de pénurie de matières premières mais aussi les aspirations des peuples vers plus de liberté et de partage, nous renforcent dans notre idée de rapprochement des hommes et d’ouverture qui est notre quotidien chez Transavia France. Avec le comité scientifique qui s’est intéressé à notre démarche, nous avons sélectionné 4 projets en 2010 qui marquent notre engagement pour un développement éthique, durable, responsable et préservant au mieux l’environnement. Nous renouvelons notre engagement en 2011, plus que jamais convaincus que la protection des ressources premières et des richesses naturelles passe par l’éducation et l’aide apportée aux populations pour un développement harmonieux. Ces valeurs seront portées par les jeunes générations pour l’avenir de l’humanité ”
Lionel Guérin, président de transavia.com en France (ici en dessous à droite)


nouvelle campagne des Petits Débrouillards diffuseurs de sciences pour les jeunes et les moins jeunes et leur faire prendre conscience des défis du futur. Campagne réalisée par Geneviève Gauckler avec le concours précieux de Thomas, Marie et Ouriel.

françois mitterrand

septembre 10, 2011


la première pièce d’une collection de petites choses qui me font plaisir dès que je retombe dessus


un cadeau que je voulais faire Ă  un amis passionnĂ© de 404, au final je l’ai gardĂ© et au fond je n’aime pas cette idĂ©e


portable trouvĂ© sur une plage des CĂ´tes d’Armor

Lire la suite